Une femme défenestrée à Bordeaux, son conjoint mis en examen et écroué

Une femme défenestrée à Bordeaux, son conjoint mis en examen et écroué

Le 25 août 2012 | 7 Commentaires

Encore une défenestration d’une femme, le conjoint a été mis en examen et écroué ! Alain Cucumel, l’assassin de Candice, lui est toujours en liberté et n’aura même pas fait une minute de garde à vue !
http://www.sudouest.fr/2012/08/25/le-mari-poursuivi-pour-homicide-803298-2760.php

source : http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/une-femme-defenestree-a-bordeaux-son-conjoint-mis-en-examen-7453818.html

Un homme de 47 ans a été mis en examen mercredi à Bordeaux pour tentative d’homicide volontaire sur son ex-conjointe. Après une chute de 7 mètres à Ambès en Gironde, la femme est dans un état grave et son pronostic vital est engagé.

Un homme de 47 ans a été mis en examen mercredi à Bordeaux pour tentative d’homicide volontaire sur son ex-conjointe pour qui le pronostic vital est engagé après une chute du 2ème étage à Ambès (Gironde), probablement défenestrée par ce dernier, a-t-on appris de source proche de l’enquête jeudi.

La victime, une femme âgée de 49 ans, a appelé la gendarmerie aux alentours de minuit dans la nuit de dimanche à lundi en disant subir des violences de la part de ce dernier, selon une source proche de l’enquête. Lorsque les gendarmes sont arrivés à son domicile elle gisait ensanglantée devant l’immeuble, après avoir percuté une jardinière. Visiblement choquée, elle a indiqué en espagnol, sa langue maternelle, ne pas savoir ce qui s’était passé. L’homme a été découvert à l’arrière du bâtiment. Il a admis une dispute mais a indiqué lui aussi ne pas savoir comment elle était tombée du deuxième étage, une chute de plus de 7 mètres.

Sous l’emprise de l’alcool

Actuellement dans un coma provoqué, la femme a notamment été touchée aux vertèbres cervicales et risque de graves séquelles, notamment une paralysie. L’ex-compagnon, qui avait une concentration d’alcool dans le sang de 1,35 gr, a été mis en examen pour « tentative d’homicide volontaire » par un juge d’instruction de Bordeaux et écroué à la maison d’arrêt de Gradignan (Gironde), a-t-on précisé en confirmant une information parue dans le quotidien Sud-Ouest. Les enquêteurs espèrent pouvoir entendre la victime une fois que son état le permettra afin de déterminer si elle a chuté, s’est jetée du deuxième étage ou a bien été défenestrée par son ex-conjoint.

En 2011, 122 femmes ont été tuées par leur compagnon ou ex-compagnon, et 24 hommes par leur compagne ou ex-compagne, a recensé la Délégation aux victimes pour le ministère de l’Intérieur, dans une étude publiée vendredi. L’alcool et l’utilisation de produits stupéfiants ont été constatés dans plus de 50% des situations.

http://twitter.com/JcElfassi
http://www.facebook.com/jeanclaude.elfassi.9
http://www.youtube.com/user/JeanClaudeElfassi
http://www.dailymotion.com/JeanClaudeElfassi

7 commentaires pour “Une femme défenestrée à Bordeaux, son conjoint mis en examen et écroué”

  1. Dany dit:

    L’article du Sud-Ouest du 24 Courant que vous avez posté est le guide parfait du déroulé en cas de défenestration : Pompiers, SAMU, policiers et représentant du parquet se sont rendus aussitôt sur place ainsi que le Directeur de Cabinet du Maire de Bègles Noël Mamère.Le parquet a confié l’enquête à la Brigade Criminelle de la Sûreté Départementale et non à un commissariat de quartier et les pompiers ont pris en charge plusieurs personnes choquées qui n’ont pourtant pas été témoins et l’Hôpital Pellegrin a ouvert une cellule psychologique. Le seul témoignage réside en une violente dispute entendue par les voisins.Perquisition, mari en garde à vue etc…
    C’est tout bonnement hallucinant. Candice COHEN n’a pas eu droit à ce traitement.Les témoins importants que vous citez ne sont pas pris en compte. Il faut organiser une manifestation devant le Ministère de l’Intérieur et le Ministère de la Justice pour dénoncer officiellement cette situation car vous êtes seul à vous battre pour faire connaître la vérité. Nous devons vous soutenir et apporter ainsi une aide morale à la famille. En mémoire d’une femme courageuse dont la vie a été un calvaire.

  2. Michel dit:

    @Dany : Vous avez raison. Candice n’a pas droit au même traitement que les autres pauvres femmes défenestrées. Nous ne pouvons laisser sa mort impunie. Sa vie a été solitude et malchance. Même la télé n’en parle même pas. Et les associations si promptes à manifester Place des Vosges, où sont-elles ? Mobilisons-nous. À quand une manifestation de vant le Ministère de la Justice, Monsieur ELFASSI ?

  3. jaed dit:

    Bonjour,

    Merci ELFASSI d’avoir diffuser l’article que je vous ai communiqué sur la mort de la femme de Bordeaux.

    Oui Dany a raison, il faut que celles qui défendent les droits des femmes sortent de leur tanière et prennent conscience de la gravité de la situation. Voilà une femme qui vit en France – Patrie de Simone de BEAUVOIR, de Simone WEIL, de Robert BADINTER artisan de l’abolition de la peine de mort – qui est morte condamnée par un système féodal ça ne leurs suffit plus de lancer des OPA sur le patrimoine Français, il mettent à prix même des vies humaines avec le silence de notre chère Patrie (qui ne dit mot consent…)c’est très grave.

    Oui il faut provoquer une prise de conscience sans nourrir la haine, oui il faut orgniser une manifestation.

    Il ne faut pas laisser faire car le cas de candice nous concerne tous et toutes quelque soit notre origine, notre religion, notre milieu.

    Ne soyez surtout pas distants car un jour peut-être c’est notre fille, notre sœur, ou nous mêmes qui subiront le même sort, la même injustice de la justice

    il faut tout faire pour tirer au clair cette affaire. à plusieurs nous sommes plus forts et à mon avis, il faut absolument se faire aider par un Avocat pénaliste « irrévérencieux » je pense à Maître DUPONT MORETTI

    à bon entendeur salut

  4. Aline dit:

    Oui c’est honteux une enquête comme celle-ci. On la réserve tout juste aux chiens maltraités.

  5. Detoutcoeur dit:

    C’est encore un autre débat que les violences faites aux femmes en France, et surtout la  » réaction  » ou surtout son absence, de la part des autorités.
    J’en ai été victime ( oui, j’ai malheureusement testé pas mal des aspects du système juridique français, il en ressort que j’ai honte que mes impots et charges y contribuent ), et mon agresseur avait avoué. Bizarrement, le proces verbal ou il avait avoué s’etait volatilisé par la suite ( l’oeuvre du vent sans aucun doute ), classement sans suite…( Je suis à Marseille, qui n’est pas uniquement la capitale de la Bouillabaisse ).
    Et apres, lorsque le pire arrive, personne nel’avait vu venir… C’est quoi la moyenne du QI en France ?

    Pour Candice, j’ai malheureusement ma petite idée sur ce qu’il s’est passé ( pour moins cher que ce qu’on paie un chien on peut tout acheter notamment dans ce domaine, la faute professionnelle n’existe pas ), dans mon cas la pneumonie de ma fille n’etait pas grave ( mais la grippe d’un salarié l’est )… Ca m’a coûté 4000 euros…

    En tout cas, vous ne lâchez rien, et ces animaux ont peur des gens comme vous, ils sont tellement habitués à ce qu’on les encense, à être protégés et faire ce qu’ils veulent….

    Continuez !!!!

  6. Lil' dit:

    @ Detoutcoeur Que ça soit en France ou en Belgique c’est pareil. Les autorités ne réagissent pas ou réagissent mal (ce qui peut faire encore plus de dégâts d’ailleurs). C’est clairement honteux, scandaleux de fermer les yeux sur tout ça. C’est quoi le souci? Ils ont peur de constater qu’en effet, il y a des choses graves qui se passent juste à côté d’eux ou est-ce un sadisme pervers?

    Candice a eut de la chance de vous rencontrez, vous n’abandonnerez pas. Courage, prenez-soin de vous. Merci de ce que vous faites.

    Lil’

  7. mapoule dit:

    Une femme meurt tous les trois jours en France sous les coups de son conjoint.
    Une fois que vous savez ça..

Laisser un commentaire

  • Derniers commentaires