« Morandinigate » une tentative d’extorsion de fonds organisée par des mineurs

« Morandinigate » une tentative d’extorsion de fonds organisée par des mineurs

Le 24 octobre 2016 | 2 Commentaires

Étant pour le respect de la présomption d’innocence et contre le lynchage, j’ai décidé de publier des éléments qui tendent à prouver que Jean-Marc Morandini est victime d’une tentative d’extorsion de fonds en réunion.

Une semaine de grève pour les « journalistes » d’I TÉLÉ qui au nom de la morale ne peuvent imaginer travailler sur la même chaîne que Jean-Marc Morandini.

Pour les valeureux journaliste d’I TÉLÉ peu importe la présomption d’innocence, Jean-Marc Morandini est coupable.

Sauf que la réalité n’est pas forcément celle racontée dans la presse.

Comme je le laissais entendre dans mon article précédent, Jean-Marc Morandini est victime de « sextorsion ».

En mars 2013 j’ai été contacté par Ruben Farhi, un des deux plaignants. Il cherchait à me vendre ses conversations par texto avec Jean-Marc Morandini pour 2000 €. Il souhaitait faire du « buzz ». Il me disait avoir contacté d’autres journalistes. Son entourage était visiblement informé et à aucun moment, mon interlocuteur ne m a dit que Jean-Marc Morandini savait qu’il discutait avec un mineur. Voilà pour les grandes lignes, je donnerai le reste de mes éléments au juge d’instruction prochainement lors de mon audition.

Cela fait deux mois que Jean-Marc Morandini est massacré par des journalistes moralistes et bien pensant. Ces journalistes qui ne connaissent rien au dossier ont déjà condamné Jean-Marc Morandini. Aujourd’hui j’apporte les preuves que Jean-Marc Morandini est victime de jeunes manipulateurs. Si les journalistes grévistes d’I TÉLÉ ont un peu d’honneur, il ne leur reste plus qu’à démissionner.

17 mars Ruben Farhi et un de ses amis me contacte pour me vendre des conversations qu'il a eu avec Jean-Marc Morandini

17 mars 2013 Ruben Farhi et un de ses amis me contactent pour me vendre des conversations qu’il a eu avec Jean-Marc Morandini

Voila l'étendue des conversation qui ont choqué la France puritaine de 2016. On peut constater que Ruben Farhi n'a pas l'air très choqué. Il est plutôt préoccupé par ce qu'il va pouvoir tirer de cette conversation. Le but est de faire un "buzz" et d'obtenir de l'argent.

Voila l’étendue des conversation qui ont choqué la France puritaine de 2016. On peut constater que Ruben Farhi n’a pas l’air très choqué. Il est plutôt préoccupé par ce qu’il va pouvoir tirer de cette conversation. Le but est de faire un « buzz » et d’obtenir de l’argent. Ruben Farhi me demande « ce qu’il manque pour faire un buzz », prêt à relancer Jean-Marc Morandini pour obtenir les conversations nécessaires au buzz. Un scoop à la carte en quelque sorte.

Quand je demande si Jean-Marc Morandini sait qu'il parle à un mineur, Ruben farhi ne me répond pas, il ne répond pas non plus sur le fait qu'il ait manifesté son désaccord ou sa réprobation sur la teneur de la conversation. Conversation que Ruben Fahri était prêt à continuer s'il manquait des propos pour faire le "buzz qui peut valoir cher"

Quand je demande si Jean-Marc Morandini sait qu’il parle à un mineur, Ruben farhi ne me répond pas, il ne répond pas non plus à ma question de savoir s’il a manifesté son désaccord ou sa réprobation sur la teneur de la conversation à Jean-Marc Morandini. Conversation que Ruben Fahri était prêt à continuer s’il manquait des propos pour faire le « buzz qui peut valoir cher »

Il est évident que je n'allais pas médiatiser cette histoire sans la certitude qu'il ne s'agissait pas d'une manipulation.Visiblement pour mes confrères il n'est pas utile de vérifier Jean-Marc Morandini est coupable.

Il est évident que je n’allais pas médiatiser cette histoire sans la certitude qu’il ne s’agissait pas d’une manipulation.Visiblement pour mes confrères il n’est pas utile de vérifier ; Jean-Marc Morandini est coupable.

J' explique à Ruben Farhi que l'on ne peut évoquer cette histoire sans qu'il ait déposé une plainte. Ruben Farhi n'est pas chaud pour déposer plainte mais insiste sur le fait qu'il donne son accord pour publier la conversation. Les motivations de Ruben Fahri sont claire, il ne cherche pas une réparation d'un préjudice mais de l'argent.

J’ explique à Ruben Farhi que l’on ne peut évoquer cette histoire sans qu’il ait déposé une plainte. Ruben Farhi n’est pas chaud pour déposer plainte mais insiste sur le fait qu’il donne son accord pour publier la conversation. Les motivations de Ruben Fahri sont claires; il ne cherche pas une réparation d’un préjudice mais de l’argent.

On peu remarquer que les conversation que tient Jean-Marc Morandini sont tellement torrides que les ayatollah de la pudeur d' ITÉLÉ se sont mis en grève et on demandé l'éviction de Jean-Marc Morandini. rendez-cous compte il a dit "tu as baissé doucement le caleçon" !

On peut remarquer que les conversation que tient Jean-Marc Morandini sont tellement torrides que les ayatollah de la pudeur d’ ITÉLÉ se sont mis en grève et on demandé l’éviction de Jean-Marc Morandini. rendez-cous compte il a dit: « tu as baissé doucement le caleçon » ! Et Ruben Farhi et ses copains qu’ont ils dit ?

Déçu le petit Ruben Farhi que je ne saute pas sur son "scoop", est allé contacter d'autres journalistes qu'ils lui ont dit que c'était publiable. En effet ce fut publié, et ce n'est pas très glorieux.

Déçu le petit Ruben Farhi que je ne saute pas sur son « scoop », est allé contacter d’autres journalistes qu’ils lui ont dit que c’était publiable. En effet ce fut publié, et ce n’est pas très glorieux.

Par ce sms nous pouvons constater que Ruben Fahri n'est pas seu. Il est aidé et conseillé par un ami, une amie et le père de cette amie. Tout ce petit monde ne lui conseil pas de porter plainte, mais l'aide à monnayer son "scoop". C'est ce que l'on appelle une extorsion de fonds en réunion. La somme demandé est de 2000 € ! Tout ça pour 2000 € !

Par ce sms nous pouvons constater que Ruben Fahri n’est pas seul. Il est aidé et conseillé par un ami, une amie et le père de cette amie. Tout ce petit monde ne lui conseille pas de porter plainte, mais l’aide à monnayer son « scoop ». C’est ce que l’on appelle une extorsion de fonds en réunion. La somme demandée est de 2000 € ! Tout ça pour 2000 € !

Il insiste le Ruben Farhi, pour 2000 € il prêt à ruiner la vie d'un homme

Il insiste le Ruben Farhi, pour 2000 € il prêt à ruiner la vie d’un homme

Quand il s'agit de déposer plainte ou d'envoyer la totalité des conversation, Ruben Fahri est moins sûr de lui.

Quand il s’agit de déposer plainte ou d’envoyer la totalité des conversations, Ruben Fahri est moins sûr de lui.

 

 

Voici Ruben Fahri spécialiste de l'extorsion de fonds, pour 2000 € il peut vous parler de cul et vous ruiner votre vie et vous envoyer en prison

Voici Ruben Fahri spécialiste de l’extorsion de fonds, pour 2000 € il peut vous parler de cul et vous ruiner votre vie et vous envoyer en prison.

Dans le but de ne pas vicier l’enquête, je produirai le reste de mes conversations et informations au juge d’instruction lors de mon audition.

 

 

2 commentaires pour “« Morandinigate » une tentative d’extorsion de fonds organisée par des mineurs”

  1. Contre morandini dit:

    Ca prouve absolument rien du tout.
    Et’mettre la photo dumec pour lui mettre la pression cest du meme niveau que morandini qui avait mis la piece didentite sur son blog.
    Pffff les manipulateurs

  2. Contre morandini dit:

    Elfasse qui parle quil faur donner laccord pour publier une conversation’ et vous lavez laccord davoir lis la photo? Mdrr

Laisser un commentaire

  • Derniers commentaires