Je suis heureux d’être à la source de l’information qui enverra Soral le nazi en prison

Je suis heureux d’être à la source de l’information qui enverra Soral le nazi en prison

Le 21 octobre 2016 | 3 Commentaires

Le scandale Soral pervers-raciste a débuté après la publication de mon article le 17 novembre 2014 http://elfassiscoopblog.com/exclusif-alain-soral-le-pervers-sexhibe-nu-et-tient-des-propos-racistes-a-une-jeune-fille-qui-a-rejete-ses-avances/

Grâce à moi, Soral aura enfin une utilité et ira servir de chèvre aux islamistes qui remplissent les prisons françaises.

http://www.20minutes.fr/societe/1947215-20161021-harcelement-six-mois-prison-requis-contre-alain-soral

Alain Soral 59 ans le pervers, avec son physique dégueulasse il n'a pas honte de s'exhiber devant des gamines. Il s'est déjà fait buter par la LDJ maintenant ce sont les Blacks dragons qui veulent sa sale peau fripée et boudinée.

Alain Soral 61 ans le pervers,nazi va prendre son pied en prison, les islamistes en manque de chèvres l’attendent avec impatience.

3 commentaires pour “Je suis heureux d’être à la source de l’information qui enverra Soral le nazi en prison”

  1. Pousse dit:

    Bonjour, j’avais lu et vu ce qui concernait à l’époque la dernière affaire où Soral était impliqué, peu évoquée dans les medias. Pour ma part, ce que je pense de cet individu:
    Alain Bonnet de Sorla : sans queue ni tête
    Parfois – c’est une faiblesse -, pour se sentir intelligent on lit plus bête que soi. Dont l’inénarrable Alain Bonnet de Soral, copain de Dieudonné M’Bala M’Bala, humoriste antisémite, mais riche, sur son site internet (du système, non ?) http://www.egaliteetreconciliation.fr/dossiers-perso.html. C’est réjouissant de contentement attendu : l’exposé constant d’une bêtise crasse. Démontons-en le mécanisme. D’une part, la juxtaposition, côte à côte, de références antagonistes, contradictoires – dans les liens, les textes, les images, Céline voisine avec De Gaulle, la droite avec la gauche – tient lieu de raisonnement qui vient à bout des contradictions et des oppositions. Or il ne suffit pas d’aligner des contradictions pour les lever. Leur suite reste une suite, irrésolue, rien n’est démontré. Cela relève de l’incantation. Evidemment, pour une phrase, une suite de mots suffit, mais pas pour constituer une pensée. Ce à quoi réfère ce qui est dit la construit ou la rend erratique, mais Sorla l’ignore. Ce discours n’a ni queue ni tête. Poser un début ou une fin ne suffit pas à faire un tout, mais souvent du vide. Pauvres et tristes gens qui vivent dans l’illusion, la forme – pleine – qui remplace le fond – vide. Bref, du rien faute de problématique. D’autre part, autre procédé utilisé depuis la nuit des temps par ceux qui veulent dissimuler leur vraie nature et leurs intentions – des gens honteux, quoi – et imposer un changement : l’emprunt non déclaré. Ainsi de Zemmour qui emprunte le titre du journal maoiste La Cause du Peuple pour celui de son livre ou de la Kontre Kulture de Sorla celle de la contre culture hippie des années 70. C’est croire qu’un nouveau nom chasse l’ancien avec son contenu. C’est une pensée infantile, magique pour laquelle il suffit de nommer pour faire exister. C’est enfin une grande confusion d’esprit : il y a du ménage à faire. La création lexicale, genre UMPS, ou la fixation sur des thèmes (complotisme, grand remplacement – mais qui voudrait s’installer dans un pays pauvre comme la France ?) participent de ce même vide de la pensée remplacée par des mots privés de sens; En revanche, le but inavoué est bien connu : Sorlal vend, et ça lui rapporte.

  2. ammar dit:

    Bravo jean claude
    continue c’est exellent

  3. Enrico dit:

    Non mais JC tout ce que ça va faire c’est lui donner plus de brillance un séjour en prison t’es sérieux dans le game de la dissidence ce que ça vaut !!!

Laisser un commentaire

  • Derniers commentaires