Exclusif ! L’association « Le refuge » a inventé le témoignage d’une victime de Cyril Hanouna et la presse reprend sans vérification !

Exclusif ! L’association « Le refuge » a inventé le témoignage d’une victime de Cyril Hanouna et la presse reprend sans vérification !

Le 24 mai 2017 | 2 Commentaires

 

Le 18 mai, suite à une annonce sur un réseau social Cyril Hanouna a répondu au téléphone en direct sur « TPMP » à de jeunes homosexuels.

Il s’en est suivi une hystérie collective de la presse bien pensante et des milieux homo qui n’ont pas trouvé la séquence à leur goût.

Le 23 mai « LCI » publie sans vérification le témoignage de l’association « le refuge ».

Selon cette association un jeune homme apeuré les aurait contacté pour exprimer son désarroi et informer le refuge que ses parents ont reconnu sa voix au téléphone et menacent de le virer !

Le bénévole de l’association « le refuge » précise qu’il n’a ni le nom ni les coordonnées de « la victime ». Comment « le refuge » a t’il pu identifier qu’il s’agissait bien d’une victime du canular .

Mais peu importe, l’association « Le refuge » coutumière de ce genre de « bad buzz » se précipite pour alerter la presse.

La presse française bien pensante saisit cette occasion pour démolir Cyril Hanouna et son émission TPMP . Aucune vérification de l’information, la parole de cette association à la sinistre réputation fait foi !

Aujourd’hui l’association « le refuge » en quête de notoriété va plus loin en ameutant la presse pour leur signaler que la jeune « victime » a été viré par ses parents.

Une fois de plus sans aucune vérification la presse se déchaine contre l’animateur de « TPMP » et son émission.

La vérité est tout autre. L’association  « Le refuge » n’a jamais eu de victime de Cyril Hanouna au téléphone.

Il s’agit d’ une information totalement inventée pour faire parler de l’association et salir Cyril Hanouna que l’association juge homophobe.

Je dispose de plusieurs enregistrements de collaborateurs de l’association controversée « Le refuge » qui me confirment cette supercherie.

Dans leurs déclarations le directeur de l’association et  le bénévole qui a soit disant eu « la victime » se contredisent ( voir documents à la fin de l’article) sans que cela n’ émeuve la presse.

Ce n’est pas la première fois que l’association « Le refuge » utilise ce procédé scabreux pour faire parler d’elle. http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20141120.RUE6693/les-coulisses-genantes-du-refuge-l-asso-pour-homos-qui-fait-l-unanimite.html

Les journalistes auraient du vérifier les sources avant de relayer ces escrocs.

Je tiens à la disposition des services de police ces enregistrements, si Cyril Hanouna juge utile de déposer une plainte pour diffusion de fausses nouvelles.

En attendant la presse française si prompte à donner des leçons de déontologie est une nouvelle fois ridiculisée.

Sur ce Tweet, Nicolas Noguier le directeur de l’association « Le refuge » déclare que « la victime avait peur d’être reconnu par ses parents »

Le même jour dans cette interview de Romain le bénévole du « Refuge » qui a parlé avec « la victime », déclare que « des membres de la famille et ses parents ont reconnu « la victime ». Cela est totalement contradictoire avec les propos tenus par le directeur du refuge Nicolas Noguier! Curieusement cela n’interpelle pas les journalistes.

Ce n’est pas la première fois que l’association « Le refuge » diffuse des fausses nouvelles pour faire du buzz, allant jusqu’à exploiter la mort d’un jeune homme !

Romain et Didier Noguier font le tour des rédactions distillant leurs mensonges.

Pour l’express, « la victime imaginaire » qu’ils n’ont jamais rencontré est « dans un état épouvantable »

« L’état épouvantable » ayant fait son temps, Romain « du refuge » invente que « le jeune gay a reçu des menaces » sans que cela n’éveille de doutes dans l’esprit anesthésié de nos journalistes.

Après « les menaces », « l’état épouvantable », c’est « la jeune victime viré de chez lui ».  C’est au tour de France Info de relayer du vent.

Voici Veronique Lesage bénévole au refuge qui déclare avoir parlé à « la victime ». Le problème est qu’ils n’ont toujours pas identifié cette « victime », et qu’ils n’ont aucun moyens de la joindre. Bien curieuse et mystérieuse « victime » qui apparait et disparait en fonction des intérêts médiatiques. Encore une contradiction dans les propos du refuge, pour Véronique « la victime va le mieux possible, il nous a appelé pour nous rassurer » alors que dans le même article il est écris que « la victime » est dans un état épouvantable. Bientôt ça va être « la victime » qui va remonter le moral fragile des bénévoles du refuge.

Europe 1, LCI, France Info, L’express, Gala, etc … toute cette presse bien pensante se précipite sur Hanouna, juste sur les accusations d’une association d’escrocs ! Ils n’ont même pas pris la précaution de mettre l’information qu’ils n’ont pas vérifié au conditionnelle.

 

 

 

 

 

2 commentaires pour “Exclusif ! L’association « Le refuge » a inventé le témoignage d’une victime de Cyril Hanouna et la presse reprend sans vérification !”

  1. Lecuberrieta dit:

    C’est une honte !en France on se délecte de fausses histoires qui portent préjudice à certaines célébrités !!!!

  2. Moi dit:

    Lecuberrieta : ah le dieu HANOUNA est sain et sauf grâce à cet article! il pourra continuer dans ces propos/actions blessantes sans être impuni!

    Le refuge : si cela se vérifie ce n’est pas intelligent.
    Hanouna est et restera un homme sans scrupule et limite pour faire du buzz.

Laisser un commentaire

  • Derniers commentaires